NOUS JOINDRE

FAQ


Foire aux questions
Quand puis-je m’inscrire à l’École de Musique de Saint-Laurent?

Les inscriptions pour les cours collectifs se font en septembre, alors que les inscriptions pour les cours individuels d’instruments se font tout au long de l’année, selon les disponibilités d’horaire.

Quel est l’âge idéal pour commencer à apprendre la musique?

Il n’existe pas d’âge idéal pour débuter l’apprentissage: ce choix dépend à la fois de l'élève (sa maturité, sa motivation) et du professeur (à chaque enseignant sa méthode).
Avant 6 ou 7 ans, il est conseillé de s'orienter vers nos cours d’éveil musical, car si l'élève n'est pas en mesure de comprendre certains concepts abstraits, de s'initier convenablement à la lecture et de se concentrer pendant 30 minutes, il risque d'être découragé par des progrès trop lents et d’abandonner. Il est aussi possible de commencer plus tard, à l'âge adulte. Dans ce cas, les bases s'apprennent généralement très rapidement. Par la suite, c’est une question de motivation et de travail personnel. Par ailleurs, débuter la musique en tant que personne âgée permet entre autre de maintenir une dextérité et d’améliorer grandement la mémoire.

Faut-il être “doué” pour apprendre la musique ?

La musique fait appel à de très nombreuses qualités : sensibilité, oreille, concentration, mémoire, motricité, patience, calcul… Très rares sont les individus qui les possèdent toutes!
Pour progresser, il faut donc s'appuyer sur les dons de départ, quels qu'ils soient, et tenter d'en développer d'autres. Certains mettront plus de temps que d'autres pour parvenir au même résultat, mais le facteur le plus déterminant demeure la qualité du travail personnel : un élève peu doué qui travaille bien peut aller plus loin qu'un élève doué peu habitué à fournir des efforts constants et quotidiens.

Je veux que mon enfant joue d’un instrument, mais il ne semble pas très motivé. Faut-il tout de même essayer ?

Il est vrai que la motivation est fondamentale dans la réussite de l'apprentissage de la musique. Certains enfants sont rébarbatifs ou insécures devant la nouveauté en général. Un enfant n’ayant jamais fait de musique ne sait pas ce que signifie l’apprentissage de celle-ci, et ses préjugés négatifs seront souvent balayés dès la première leçon. Si vraiment l’enfant émet un refus catégorique, vaut mieux ne rien forcer, et attendre que son opinion évolue.

Faut-il commencer par apprendre du classique ?

Il n’existe pas de meilleurs styles de musique; tous les styles sont valables! De plus, entre classique et moderne, la frontière n’est pas aussi infranchissable qu’on le croit…
Cependant, il faut savoir que la musique classique offre énormément d’avantages dans un contexte d’apprentissage. Elle sollicite une précision de technique et d’interprétation où le plaisir et la fantaisie ont aussi leur place. Elle propose un répertoire varié pour tous les niveaux et elle éclaircit grandement les notions de lecture et de théorie. La musique moderne, plus familière à nos oreilles d’aujourd’hui, est souvent plus intuitive; elle emmène des sensations différentes, surtout au plan rythmique et elle fait appel à de bonnes connaissances théoriques, harmoniques et techniques.
De plus, le répertoire couvre 4 siècles, on ne peut pas réellement dire LA musique classique, mais plutôt LES musiqueS classiqueS. On peut ne pas aimer Bach mais adorer Chopin. Discutez-en avec votre professeur!

Faut-il obligatoirement apprendre le solfège ?

Non, mais cela est très vivement recommandé.
Une partition est à la musique ce qu'un livre est à la parole. Il est vrai que de grands musiciens ne savent pas lire une note et cela n'enlève rien à leur talent! Cependant, cette lacune peut les priver de jouer un grand nombre de pièces, de communiquer clairement avec d'autres musiciens, et les confine bien souvent dans un genre musical restreint.
Ainsi, quel que soit le style de musique, des notions minimales de lecture sont définitivement nécessaires. La partition ne pose pas de limites au musicien: au contraire, elle lui offre une pleine autonomie et une compréhension de l’oeuvre qui lui permet de l'interpréter de façon personnelle. Enfin, le solfège, bien qu'un peu rébarbatif, s'enseigne à l'EMSL d'une façon amusante, intéressante et agréable. Discutez-en avec votre professeur!

Combien de temps doit durer une leçon ?

Pour les jeunes enfants, une leçon de 30 ou 45 minutes doit pouvoir suffire, car au delà, la concentration diminue et les minutes supplémentaires sont inutiles. Pour les adolescents ou les adultes, 1 heure de leçon par semaine est nécessaire.

Faut-il travailler en dehors de la leçon, et combien de temps ?

La musique est comparable à un sport, faisant autant appel au mental qu'au physique. Ainsi, seule une pratique quotidienne et régulière permet d'obtenir des progrès. En effet, il n'est pas nécessaire de pratiquer des heures par jour pour progresser de manière satisfaisante: 15 minutes tous les jours sont plus utiles qu'une heure de temps en temps.
Pour les plus jeunes, surtout, mieux vaut ne pas imposer des séances de travail trop longues, mais veiller à ce que celles-ci soit très régulières.

A-t-on besoin de posséder l’instrument à la maison ?

Oui, car il est difficile de progresser sans instrument. Jouer uniquement à la leçon ne suffit pas. Dans le cas du piano, il n’est pas nécessaire d’investir dès la première année. Un bon clavier fera l’affaire en attendant de savoir la réelle motivation de l’enfant. Discutez-en avec votre professeur!

Pourquoi le tarif d’un cours particulier peut sembler élevé ?

Un professeur de musique digne de ce nom est un professionnel qualifié, ayant suivi, toute sa vie et dès l’enfance, une formation très longue et intense. Donner des leçons exige d’énormes implications et de nombreuses qualités. Il faut aussi savoir que plusieurs heures de travail du professeur ne sont pas rémunérées : préparation des leçons, travail de l'instrument (indispensable pour conserver un bon niveau), gestion, planification, comptabilité, etc. Ainsi, un professeur qui donne 25 heures de cours par semaine travaille véritablement 35 heures et plus. L’école doit aussi absorber d’autres frais: frais de partitions, photocopies, location de locaux, etc.

Quel instrument de musique choisir?

Il peut sembler difficile de faire un choix parmi la variété d’instruments existants, mais sachez d’abord que jouer un instrument dont vous appréciez le son est essentiel. Écoutez quelques CDs d'orchestres, ou allez en ligne trouver des clips de différents instruments. Faites une liste de ceux qui vous attirent le plus. Lorsque vous avez trouvé les sons qui vous plaisent, allez essayer les instruments. Si vous connaissez quelqu'un qui joue de ceux-ci, demandez-lui de les essayer. Certains magasins de musique peuvent aussi être disposés à vous laisser essayer leurs instruments. Gardez à l'esprit que vous ne jouerez pas une symphonie la première fois, mais vous voulez sentir qu’un instrument de musique soit assez confortable dans vos mains.
Puis, pensez à votre budget, car quelques instruments ont un impact financier plus important que d’autres. Prenons par exemple les instruments à cordes qui doivent être ajustés au fur et à mesure que l'étudiant grandit, alors qu'un instrument en cuivre n’a habituellement qu’une taille. De plus, gardez en tête les réparations dont l'instrument aura besoin, que ce soit pour faire accorder un piano, changer les cordes d’un violon ou changer les roseaux d’une clarinette. Ces considérations peuvent vous guider à décider une fois que vous avez affiné votre choix.
Finalement, le principal est toujours de choisir un instrument que vous ou votre enfant pouvez apprécier. L’apprentissage et la pratique d'un instrument sera parfois un vrai défi et pour vous accrocher et vous encourager, il est essentiel que vous aimiez votre instrument de musique. En prenant le temps de bien choisir votre premier instrument de musique, vous faites un choix jusqu'au lever de rideau de votre premier concert… 🙂

Partager: